Forum RaveUp60

Forum RaveUp60
Venez nous rejoindre!

15 sept. 2011

Julian's Treatment

Passer ses nerfs, pourquoi pas en descendant un mauvais groupe. Heureux hasard, j'ai des mous du gland dans le collimateur. Qui attendent avec leur air niais, prés du tonneau de goudron et du sac de plumes. Sans seulement voir la grande machette, leur pendant au dessus de la tronche. Pour Rave Up, ce sera Julian's Treatment, infâmes buveurs de thé refroidi. Mixture pisseuse et gluante. Aussi ragoutante qu'un congrès de coprophagie, au moment du casse croûte. Voilà on en parle plus, refermez le caisson en ciment. Pardon, c'est un peu court ? Alors, un certain Julian Jay Savarin, né en républicaine Dominicaine, et qui nous a pondu (1970) le dramatique (à tous les sens du terme) A Time Before This. Rarissime dans sa forme originale, peu connu hors du cercle des branchés, et tant mieux. Parce que voyez vous, la musique progressive c'est comme la blanquette de veau, tout un art à bien rendre. Patto en reste un merveilleux exemple. Chansons complexes, mais une grosse dose de soul couillue derrière. Bien beau de tartiner des jolies couleurs, en exhibant sa licence artistique. Mais quand on rien à dire, reste uniquement la prétention. Donc Patto est un putain de groupe trop méconnu....Ah oui, on parle d'autre chose. Décidément, je suis distrait. 

Le pire chez Julian's Treatment, c'est encore la voix de l'australienne Cathy Pruden. Les compositions sont tartes, pèsent vingt tonnes, possèdent le charme de deux mammouths en pleine roucoulade. Mais à la limite, on est habitué. Le format est connu, après la pluie viendra la gastro. Quoique la vocaliste en question, c'est un cas d'école. Elle aborde tout en pimbêche déclamatoire, sorte de Lara Fabian dopée au diesel. Ça existe. Qu'on soit dans un registre haut ou bas, Ian Gillan peut aller se rhabiller et Jon Anderson en ressemble à Howlin Wolf. Le charme de la sirène de pompiers à trois heures du matin. Aussi mélodieuse, mais sans la lumière bleue. Parlez moi d'une ambulance. L’honnêteté m'oblige à dire qu'il y a quelques bons moments, dans toute cette confiture. Mais quel chemin faut-il emprunter pour en arriver la. Et par quoi il faut encore en passer pour s'extirper du reste. Pour rigoler un peu, je conseille les titres des morceaux. Ça parle de prophétie ou d'oracle. En toute simplicité. Et la chanteuse ? Pleine bourre, elle se prend pour la fille du soleil. C'est vrai qu'on a eu un été pourri. Le pire c'est que le dit Savarin se fendra (en 1973) de la merveille Waiters On The Dance. Lumineuse pépite de fraîcheur, oasis dans le désert orchestré par Greenslade, et autres commerçants en d'hémorroïdes sonores. Non je déconne pas. Waiters On The Dance, retenez ce nom. Pruden enfin retourné élever des kangourous. Et remplacée par une nommée Joe Meek. Les historiens s'étripent pour savoir si elle était bien la gorgone qui sévira chez Catapilla, ou sa sœur. Et Savarin ? Il a continué à écrire. On est bien content pour lui. 
Laurent

PERSONNEL :
Cathy Pruden (chant), Delm Watkins (guitare, flûte), Julian Jay Savarin (claviers), John Dover (basse), Jack Drummond (batterie)

DISCOGRAPHIE :
_ 1970 : A Time Before This (Youngblood SYB 2)

LIEN :
 

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Hello ..in which way i can download your albums? it's a great blog!good job!

Anonyme a dit…

just had to say thanks again! There was so much information and creativity. I enjoyed scaning your pleasant blog.
buy adobe fireworks cs5